Toutes les news>Clara vous parle de nos futurs projets !

Clara vous parle de nos futurs projets !

Clara vous parle de nos futurs projets !

Clara a rejoint l'équipe de Nos Mondes Alternatifs pour 2 mois. Elle participe au développement d'un nouveau projet, l'histoire d'une jeune parisienne dont la vie change du tout au tout. On a choisi de vous présenter la douce Clara, et de la laisser vous parler de cette aventure...

Peux-tu te présenter en quelques mots ? Je vais avoir 22 ans et je viens de terminer ma formation de 4 ans en illustration/bande dessinée à l’ESMI (École Supérieure des Métiers de l’Image). Depuis toute petite, j’ai trois passions que j’ai transformé en ambitions : dessiner, protéger la nature et inventer des histoires.

Sur quel projet es-tu impliquée chez Nos Mondes Alternatifs ? J'illustre une nouvelle histoire qui s'intitule "Ma nouvelle vie, DIY". C'est un concept original qui mélange les aventures de Prune, l'héroïne, et des conseils et fiches "Do It Yourself", pour une vie plus écolo.

Peux-tu nous dire quelques mots sur l’histoire ? C'est un choc culturel entre Prune, une jeune citadine de 22 ans habituée aux commodités de la grande ville et qui ne fait pas trop attention à ce qu’elle jette ou achète… Et Roncerouge, un petit éco-village du sud-ouest de la France. Ayant hérité de l'appartement de sa grand-mère, elle s’y installe et son train de vie se trouve très vite bouleversé par la manière de vivre des habitants. Pour la suite… Surprise !

Premiers croquis de Clara pour cerner l'univers de Prune

Est-ce facile de dessiner ce qui sort de l’imagination débordante de Sophie ? D’un côté, oui, parce que l’histoire se passe dans un monde que l’on connait déjà, pas besoin d'inventer des créatures rocambolesques, et puis Sophie nous laisse souvent une grande liberté de création… Mais d’autre fois elle a déjà une image en tête, et là c’est une véritable bataille de croquis pour choper ce qu’elle voit exactement (ou un beau coup de chance). Mais le plus difficile, c’est de faire en sorte que tout concorde ! Je ne peux pas dessiner n’importe quels fruits ou légumes, il faut toujours qu’ils soient en accord avec la saison de l’histoire. Et le pire c’est que Sophie a déjà TOUT le plan de la ville et de l’appartement dans la tête, alors là aussi il faut tout calculer pour placer les points de vue !

As-tu un personnage favori ? Pour l’instant, j’hésite entre Bérangère, une dame souriante à fond dans le zéro-déchet qui cultive ses propres tomates cerises, et Michel, le vieux berger taciturne qui tient l’épicerie Toutyfaut.

L’héroïne Prune est plutôt délurée… Y a t-il des situations qui t’ont fait rire ? La rencontre avec le gros Michel… Ou le dessin où on la voit avec le notaire. Et puis certaines situations dans l'épisode 2, mais il ne faut pas que j’en parle !

Qu’as tu préféré dessiner ? Le visage de Prune ! C’était génial de lui inventer des grimaces ou des sourires, d’autant plus qu’elle a un visage fin qu’on peut déformer facilement sans l’enlaidir. Mais l’image sur laquelle je me suis le plus éclatée, c’est celle de Zizou dans les tomates. 

Le Zizou en question à l'étape de l'encrage

Et qu’as-tu le moins aimé dessiner ? Le plan de la ville, assurément. Et le lustre en boîtes de conserve.

La moitié du temps, tu es en télétravail. Quel est ton secret pour être efficace depuis chez toi ? Ah ah… C’est difficile de trouver le bon rythme. Surtout quand on a du mal à se lever tôt. Du coup j’ai suivi le rythme qui me convenait le mieux : je ne me lève pas avant 9h ou 10h (sauf cas particuliers), et une fois au travail je ne m’arrête plus, sauf pour manger. Les pauses trop longues me déconcentrent. Si j’ai un accès à internet qui risque de me distraire (les réseaux sociaux sont la bête noire de ceux qui travaillent sur leur ordi !) je me mets de la musique, ou un film en fond, et ça me permet d’être concentrée sur mes dessins 2h-3h non stop ! Arrivée en début de soirée, je m’arrête. Mais si je suis encore d’attaque je peux dessiner jusqu’à onze heures du soir.

Et Clara peut dessiner dans les arbres aussi.

Qu’as-tu découvert en arrivant chez Nos Mondes Alternatifs ? Pleins, pleins de choses ! Qu’on pouvait remplacer les cotons-tiges par un oriculi, utiliser un tissu recouvert de cire-d’abeille au lieu du papier allu ou du cellophane ! Que nos mails polluaient, qu’on pouvait isoler un appart avec des boites à oeufs… Mais aussi les adresses pour acheter ses aliments en vrac…

As-tu appris ou mis en pratique un nouvel éco-geste ? Je me suis achetée des petits sacs en coton, comme ça, même quand je vais dans les supermarchés* je n’utilise plus de sacs jetables pour les fruits et légumes (*J’ai pas encore les moyens financiers pour me mettre totalement au bio, mais ça ne saurait tarder !). Sinon je vais bientôt m’acheter un oriculi, et j’essaye de produire le moins de déchets possible. Voilà, trois petites actions qui viennent s’ajouter à ce que je faisais avant nos mondes alternatifs (Du shampoing à base de bicarbonate de soude et de vinaigre de cidre, utiliser du vinaigre blanc pour le ménage, arrêter la viande, s’habiller dans les friperies plutôt que chez H&M…)

Top Chrono ! Combien de temps mets-tu pour dessiner une otarie épileptique ? 7 minutes, 16 secondes.

Impressionnant, quand même.

Et une idée de quand sortira ce projet ? Normalement, le premier épisode de « Prune » sortira cet automne. J'ai hâte !

Rendez-vous à Roncerouge à la rentrée !